Amaretto Disaronno Originale
    • Amaretto Disaronno Originale

    Amaretto Disaronno Originale

    Liqueur italienne à l'amande

    Maison: Disaronno

    Degré d'alcool: 28%

    Contenance: 70cl

    Bien frais sur de la glace pilée

    accords-mets-vins-enoteca-divino.pngIdéal pour réaliser des tiramisus

    recompense-enoteca-divino.pngMédaille d'Argent au International Wine & Spirit Competition

    Prix au litre: 39.42 €

    27,60 € TTC
    Quantité

    Fiche de dégustation :

    oeil-vin-enoteca-divino.pngÀ l'œil :Brun aux reflets ambrés
    gout-vin-enoteca-divino.pngEn bouche :Fruité, notes d'abricot, de cerise et de vanille
    Douce sensation de chaleur gourmande et réconfortante
    picto-temp.png

    Température
    de service : 

    Bien frais sur glace pilée
    chapeau-chef-enoteca-divino.png

    Recette
    à réaliser :

    Tiramisu

    Commentaires de dégustation :

    Brun aux reflets ambrés, son goût est fruité avec des notes d'abricot, de cerise et de vanille. Il laisse une douce sensation de chaleur gourmande et réconfortante à chaque fin de bouche pour notre plus grand plaisir.

    Idée de dégustation :

    L'Amaretto Disaronno Original est idéal pour une dégustation sec sur glace. Vous pouvez aussi vous en servir pour réaliser des tiramisu italiens au goût inimitable !

    Méthode de distillation :

    La recette de l'Amaretto Disaronno est gardée secrète depuis sa création mais selon la légende c'est un amaretto qui ne contiendrait pas d'amandes! Il serait distillé en infusant de l'huile de noyau d'abricot avec de l'alcool, du sucre brulé et de l'essence pure de 17 herbes et fruits issus d'une sélection minutieuse.

    Présentation de la propriété :

    Le Disaronno Original est aujourd'hui la liqueur la plus consommée au monde grâce à son arôme velouté et son goût unique.

    Son histoire est légendaire et remonte à cinq siècles. C'est en 1525, en pleine Renaissance que le talentueux artiste Bernadino Luini, élève du célèbre Léonard de Vinci, est chargé de peindre la fresque de la "Madonna dei Miracoli" dans la ville de Saronno, où elle est toujours visible aujourd'hui. Bernadino s'inspire d'une jolie aubergiste de la ville comme muse pour créer la Madone. Afin de le remercier pour cet charmante attention, elle lui offrira une flasque d'une liqueur ambrée de sa composition.

    Giovanni Reina redécouvre l'ancienne recette secrète de l'aubergiste en 1600, décide de la distiller avant de la transmettre de génération en génération jusqu'à aujourd'hui. C'est Domenico Reina qui lancera sa commercialisation en ouvrant sa boutique au coeur de Milan.