Promis Ca'Marcanda IGT Gaja
  • Promis Ca'Marcanda IGT Gaja
  • Promis Ca'Marcanda IGT Gaja

Gaja Promis Ca'Marcanda IGT

36,90 € TTC

Vin rouge de Toscane

55% Merlot, 35% Syrah, 10% Sangiovese

Maison: Gaja

Degré alcoolique: 14 %

Contenance: 75cl

Garde: 7 à 9 ans

Température de service: 18°C

accords-mets-vins-enoteca-divino.pngPâtes, Charcuterie, Vin de méditation

Millésimes disponibles :
Quantité
Rupture de stock

Fiche de dégustation :

oeil-vin-enoteca-divino.png À l'œil : Rouge grenat clair
nez-vin-enoteca-divino.png Au nez : Confiture
gout-vin-enoteca-divino.png En bouche : Élégant, souple et bien équilibré, tannins soyeux et nobles, grande finesse
picto-temp.png

Température
de service : 

À déguster à une température de 18°C
accords-mets-vins-enoteca-divino.png

Accords
mets-vins :

Pâtes, Charcuterie, Vin de méditation

Commentaires de dégustation :

À l'œil

Le Promis Ca'Marcanda de Gaja est un excellent choix pour découvrir ce fabuleux domaine. Il se présente dans le verre avec une délicate couleur rouge grenat clair.

Au nez

Au nez, ce vin dégage des arômes de confiture, dévoilant de belles nuances aromatiques.

En bouche

En bouche, le Promis est élégant, souple et très bien équilibré, soutenu par des tannins soyeux et nobles. Vraiment d'une grande finesse ! C'est un vin qui s'apprécie jeune, mais peut se conserver sans problème 5 à 8 ans.

Accords mets et vins de notre sommelier :

Nous vous recommandons sa découverte avec des plats de pâtes ou, en entrée, sur des charcuteries fines italiennes : jambon à la truffe, pancetta, parme... Le choix ne manque pas ! Le Promis se révélera également un compagnon très agréable comme vin de méditation.

Présentation du domaine et du vin :

Le nom provient de l'abréviation latine "promissio", qui signifie promesse. Plantée sur des sols sombres appelés Terre Brune, la vigne sait tirer le meilleur de son argile et de son calcaire. Le Promis d'Angelo Gaja est élevé en barriques non neuves pendant 12 mois, puis plusieurs mois en bouteilles.

Une Maison de vin italienne mythique :

Enoteca Divino vous propose en exclusivité toutes les références de ce producteur de vin, reconnu comme la légende du BarbarescoGaja : un nom mythique qui ne laisse aucun amateur de vins italiens indifférent ! C'est en 1859 que Giovani Gaja commence à écrire l'histoire de cette fabuleuse Maison de vins, en se lançant dans la production de Barbaresco.

Les meilleurs Barbaresco d'Italie :

En 1961, Angelo Gaja, quatrième du nom, poursuit le travail de son père. Il reprend le domaine de ses ancêtres et profite de leur perspicacité les ayant conduits à identifier et à acquérir les meilleurs terroirs de Barbaresco, dont plusieurs restaient pourtant inexploités. Rapidement, et sous l'impulsion de Guido Rivella, le domaine Gaja produit l'un des meilleurs Barbaresco d'Italie

La réputation du domaine est alors faite :

En 1967, Angelo Gaja et ses filles Gaia et Rosana Gaja introduisent des barriques neuves de chêne français au Piémont, délaissant les foudres de chêne yougoslaves utilisés alors par tous les producteurs locaux. Améliorant ainsi considérablement les élevages et, donc, la qualité du vin, ils assouplissent par la même occasion les tannins très durs du Nebbiolo pour en faire ressortir la finesse.

Une prise de risque incroyable :

Angelo Gaja est par ailleurs le premier vigneron à planter du Cabernet Sauvignon, du Chardonnay ainsi que du Sauvignon blanc à la place du traditionnel Nebbiolo, au grand désarroi d'ailleurs de son père et de ses collègues. Tous crient alors au scandale, mais Angelo Gaja prouve que cette terre piémontaise (plus précisément celle d'Alba) peut produire des vins de grande classe, à la renommée internationale, avec des cépages autres que le Nebbiolo.

Son Cabernet porte aujourd'hui le nom de Darmagi, qui signifie "quel dommage". Il est l'un des meilleurs Cabernet au monde ! Un joli petit clin d'œil à la touche ironique.

L'ascension continue :

En 1994, Angelo Gaja achète son premier domaine en Toscane : la propriété de Pieve Santa Restituta, à Montalcino. En 1996, il acquiert le second : la propriété de Ca'Marcanda, à Bolgheri. C'est d'ailleurs là qu'est produit le Promis.

La famille Gaja possède actuellement plus de 100 ha de vignoble dans le Piémont, dont une partie seulement sert à la production de Barbaresco (Treiso et Barbaresco), une autre (petite) étant destinée à celle de Barolo (Serralunga et la Morra).

Un travail méticuleux à tous les niveaux :

Le travail qu'effectuent Angelo Gaia et sa famille reste extrêmement méticuleux, aussi bien dans les vignobles (effeuillage, vendanges, etc.) que dans le suivi des fermentations. Les rendements sont également diminués de moitié par rapport à ce qui est permis dans l'appellation de Barbaresco.

De plus, ce travail est réalisé manuellement, et uniquement avec un personnel très qualifié. C'est grâce à cela et à son extraordinaire personnalité qu'Angelo Gaja parvient à produire certains des meilleurs et des plus grands vins d'Italie, voire du monde !